LARRINGES Contact News Horaires  
Mairie de Larringes

ATTENTION ! GRIPPE AVIAIRE

Le virus de linfluenza aviaire hautement pathogne (IAHP) a t identifi le 3 mars 2023 sur un goland retrouv mort Amphion-les-Bains. Ce virus, qui circule activement en Europe par lintermdiaire des oiseaux migrateurs ou parmi la faune sauvage autochtone, est particulirement contagieux et pathogne pour les oiseaux. Il persiste et reste actif principalement dans les fientes et les eaux stagnantes contenant des fientes contamines.

 



 



 



Une zone de contrôle temporaire (ZCT) de 20 km autour du lieu de découverte de l’oiseau infecté a été définie ; la liste des communes concernées figure en annexe de l'arrêté préfectoral joint. A l’intérieur de cette zone, diverses mesures sont déployées afin de protéger les élevages de volailles d’une potentielle contamination par la faune sauvage, notamment un renforcement des mesures de biosécurité, une surveillance renforcée des élevages et une adaptation des activités cynégétiques. La ZCT pourra être levée après un délai de 21 jours si aucun signe évocateur d’influenza aviaire n’est décelé dans les exploitations et si aucun nouveau cas n’est survenu dans la faune sauvage libre. Dans le cas contraire, elle sera maintenue jusqu’à stabilisation de la situation.



Pour éviter la diffusion du virus à d’autres oiseaux, il est recommandé d'éviter la fréquentation des zones humides (bords des étangs, des mares et des rivières) où stationnent les oiseaux sauvages, de ne pas s'approcher de ceux-ci ni de les nourrir.

En outre, toute mortalité d’oiseaux sauvages sans cause évidente doit être signalée à l’antenne départementale de l’Office français de la biodiversité (04.50.52.49.14) ou à la fédération départementale des chasseurs de Haute-Savoie (04.50.46.89.21).



Par ailleurs, la détention d'oiseaux est soumise à déclaration en mairie conformément à l'arrêté du 24 février 2006 relatif au recensement des oiseaux détenus par toute personne physique ou morale en vue de la prévention et la lutte contre l'influenza aviaire. Vous pourrez utilement en faire le rappel à vos administrés (déclarations via le cerfa n° 15472*02) et leur indiquer que depuis le 8 novembre 2022, le niveau de risque "élevé" sur l'ensemble du territoire impose la mise à l'abri de tous les oiseaux, basse-cours incluses.



Un communiqué de presse du 13 mars de Monsieur le Préfet Yves Le BRETON

Arrêté N° 2023-00788 déterminant une zone de cntrôle temporaire autour d'un cas d'influenza aviaire hautement pathogène dans la faune sauvage et les mesures applicables dans cette zone



RECOMMANDATIONS 



Ce virus n’est pas transmissible à l’homme mais il peut affecter les oiseaux domestiques.

Il représente donc un risque pour l’élevage avicole.



Les précautions à prendre :



Évitez tout contact avec les oiseaux sauvages y compris les plumes et les déjections :

– Ne pas ramasser ou toucher des oiseaux sauvages malades ou morts ;

– Évitez tout contact avec des surfaces contaminées avec des déjections d’oiseaux ;

– N’entrez pas en contact avec des oiseaux domestiques.



La transmission peut se faire soit :



– par voie directe : contact d’un oiseau sauvage ave un oiseau domestique (d’où l’importance de la mise à l’abri des volailles)



– par voie indirecte : le virus est assez résistant dans le milieu extérieur, il peut donc être véhiculé par des supports inertes (semelles de chaussures, matériel,…) d’où l’importance des mesures de biosécurité.



À votre retour lavez soigneusement la semelle de vos chaussures avec du détergent (liquide vaisselle) et désinfectez les ensuite avec une solution javélisée.